Archives du tag: Kaeli Soft

Applications iPhone Kaeli Soft

Le Petit Economiste sur iOS

Après plusieurs mois de travail, il est enfin là : Le Petit Economiste est disponible GRATUITEMENT sur l’App Store !

Nous allons découvrir en détails les nouveautés de l’application du journal indépendant de l’économie locale et régionale.

Un projet 100% Poitou-Charentes

L’application a été développée par Kaeli Soft (Voultegon et Niort) et avec l’aide d’une petite équipe de développeurs et graphistes indépendants de la région.

Le Petit Economiste étant basé en Poitou-Charentes également, ce qui en fait un projet 100% Poitou-Charentes !

L’actualité en direct

Retrouvez toute l’actualité du Petit Eco en page principal de l’application. Vous êtes au coeur de l’actualité économique locale et régionale.

Particulièrement optimisée pour les réseaux Edge/3G, l’application rapatrie instantanément les dernières actualités. D’un simple touché, vous avez de suite accès à l’article qui vous plait, en plein écran, pour une lisibilité optimale.

Grâce aux fonctionnalités avancées de iOS 4, vous pouvez partager l’information sur Facebook, Twitter, par courriel et même par SMS !

Un agenda complet et intégré

Vous avez accès de suite à tout l’agenda du Petit Economiste : salons, conférences, formations.

Après avoir visualisé le descriptif complet de l’événement, vous pourrez immédiatement le synchroniser avec votre agenda iOS !

L’Entreprise du mois

La région Poitou-Charentes regorge d’entreprises sensationnelles : Le Petit Economiste est là pour les mettre en avant !

Grâce à l’Entreprise du mois, vous pouvez découvrir des entrepreneurs d’exception dont l’activité est souvent passionnante.

Leur activité vous intéresse ? L’application du Petit Economiste vous permet de les ajouter directement à votre Carnet d’adresses !

Une application 100 % iOS

Le Petit Economiste et Kaeli Soft ont essayé d’être avant-gardistes tout en ayant une compatibilité maximale avec les différents appareils iOS. L’application a été testée sur iPhone 3G, 3GS, 4, iPod Touch et même iPad (en version iOS 4.2).

Elle profite également du multi-tâches, permettant de passer rapidement d’une application à l’autre.

Vous pourrez recevoir en direct les alertes Push pour les annonces les plus importantes.

Pour un confort maximal, l’application gère à 100% la rotation de l’écran et est également optimisée pour l’écran Retina des iPhone 4 et iPod Touch de dernière génération.

Tous les accès au réseau GSM / WiFi ont été minutieusement analysés tout au long du développement de manière à avoir une application réactive et surtout économe en énergie.

Même le contenu publicitaire a été choisi pour offrir le meilleur de ce qui se fait : iAd, la plateforme publicité d’Apple, sera utilisée dès sa disponibilité en Europe. Pour le reste, un contrôle interne de la qualité du contenu sera effectué de manière à conserver une expérience saine et agréable d’utilisation.

Des évolutions à venir

Au delà de la version actuelle, beaucoup de nouveautés vont arriver prochainement : une interface optimisée pour l’iPad, des fonctionnalités plus avancées, de nouveaux contenus… et quelques petites surprises.

Disponible aujourd’hui

N’hésitez pas à télécharger GRATUITEMENT votre application du Petit Economiste sur l’App Store. Faites-nous part de vos remarques : votre avis nous intéresse.

Vous pouvez également consulter le site web du Petit Economiste, toujours à la même adresse : http://www.lepetiteconomiste.com .

Share
iPad iPhone Kaeli Soft Mac OS X

iPad : une nouvelle étape vers l’informatique « humaine » ?

Beaucoup de questions nous ont été posées sur l’iPad ces derniers temps. En effet, cet objet intrigue. Nous allons donc tâcher de répondre à certaines questions.

Un premier pas avec l’iPhone

Aujourd’hui, c’est un fait : tout le monde est séduit par l’iPhone. Les ventes explosent. Les utilisateurs migrent en masse des systèmes BlackBerry et Nokia vers la marque à la pomme. Bref, c’est un véritable succès.

Mais quelle est l’origine de son succès :

  • le prix ? à 600 euros l’appareil, tout le monde s’accordait sur le luxe de l’objet à sa sortie
  • les performances techniques ? tous les processeurs d’appareils mobiles sorties à ce jour se sont basé sur des composants identiques, ou presque

Il semblerait que son origine soit plutôt ce qui le différencie des autres :

  • sa simplicité d’utilisation
  • la richesse de l’AppStore (richesse également qualitative, du fait de la validation du contenu)

En clair, Apple a fait comme les autres, mais en mieux. Et c’est là qu’est la véritable différence : des interfaces simples, conviviales, à échelle humaine. Le lien qui unie l’homme à son outil se ressert, en effaçant magnifiquement la barrière technique.

Donc l’iPad est un gros iPhone ?

Tout comme un match de tennis n’est pas un match de ping-pong où les joueurs sont sur la table, l’iPad n’est pas un gros iPhone ni un gros iPod Touch. Beaucoup de choses changent et d’autres sont malgré tout liées.

La première différence est l’usage : imaginez-vous téléphoner avec un iPad à l’oreille. De même, essayez de réaliser une présentation sur un iPhone, la tâche risque d’être rude…

La taille est également un point de différence : si l’iPhone est un appareil mobile, l’iPad est un appareil nomade. L’iPhone a un usage strictement personnel. l’iPad a lui, de par sa taille, une capacité d’ouverture à l’environnement.

… alors c’est un MacBook, mais en plus petit ?

Ce n’est pas un MacBook non plus :

  • les applications iPad démarrent instantanément
  • l’ensemble de la plateforme iPad repose sur une base iPhone OS, optimisée pour un usage tactile
  • un MacBook peut effectuer des tâches plus complexes, et de manière simultanée, correspondant à un usage plus intensif
  • du fait de la différence d’usage et de matériel, les applications pour ordinateur sont très différentes des applications iPad

Ni un ordinateur, ni un appareil mobile ???

En effet, l’iPad est un appareil à mi-chemin entre les deux.

Le maillon manquant

Prenons un exemple concret : les réseaux sociaux. La plupart d’entre nous adorons visiter Facebook, Twitter et autres.

Au travail, ou à la maison quand on fait les comptes par exemple, on aime bien avoir une petite fenêtre qui apparaît ponctuellement histoire de nous lier au reste du monde. Dans un tel cadre d’activité informatique pure, l’outil est tout à fait approprié.

Dans les transports en commun ou dans la rue, on apprécie également de pouvoir être liés à notre vie virtuelle, pour partager par exemple une photo ou une vidéo de l’instant présent avec ceux qui ne peuvent être là. On sort alors instantanément le compagnon de poche et il fait le lien, aussi rapidement qu’il le défait.

Mais il y a ces moments, où l’appareil mobile est trop petit pour un usage plus immersif et l’ordinateur est trop encombrant (et trop lourd d’usage). On veut par exemple partager entre amis ou en famille des photos trouvées sur les réseaux sociaux pour rester dans le même exemple.

Ce genre de situation est souvent problématique pour beaucoup d’entre nous. Qui ne s’est jamais trouvé dans une situation comme celles-ci :

  • l’ordinateur encombrant pour regarder un film dans le train (même un netbook devient vite pénible du fait de son clavier)
  • le casse-tête pour regarder 3 photos en famille
  • l’ordinateur trop long à charger pour présenter un produit à un client
  • les démonstrations techniques plantées à cause d’une mauvaise version d’un logiciel quelconque
  • les recettes de cuisine sur internet, illisibles sur un mobile et impossibles à positionner avec un ordinateur
  • le programme TV en ligne, petit (et très personnel) sur iPhone et trop encombrant (avec le câble qui passe entre les jambes) sur l’ordinateur
  • le « ha, si j’avais mon ordinateur, je regarderais sur wikipedia » quand on visite un monument

Une tablette tactile classique peut-elle suffire ?

L’idée est séduisante : de nombreux constructeurs ont d’ailleurs réalisé des tablettes tactiles. Techniquement, il n’y a rien de révolutionnaire.

Mais ce n’est pas la technique qui est en question. L’approche d’Apple a été inverse. Plutôt que se demander quels usages techniques pouvaient être réalisés par l’utilisateur, la question a été de savoir comment les tâches réalisées par les utilisateurs au quotidien pourraient être simplifiées grâce à la technique.

Le bug

C’est à ce stade que l’on se rend compte d’un bug qui atteint la majorité des systèmes informatiques.

C’est à l’outil informatique de s’adapter à l’homme, et non l’inverse.

Le renouveau de l’informatique

Jusqu’à aujourd’hui, les utilisateurs d’outils informatiques devaient être technicien pour comprendre leurs outils.

Et c’est bien une aberration : comment peut-on gagner du temps / de la facilité avec un outil qui n’est pas adapté à notre activité ?

Le monde Apple tourne en effet autour de cette philosophie. Mac OS X se veut simple et efficace par définition. Mais le marché en a voulu autrement. Mais le PC fait partie de la culture informatique.

Cependant, le mobile est un marché relativement nouveau. Et l’iPhone a jeté un pavé dans la mare en proposant un outil relativement simple d’utilisation tout en s’avérant aussi efficace que ses concurrents.

Et c’est grâce à cette philosophie de simplicité et d’efficacité que l’iPad va pouvoir combler la plupart des lacunes de l’informatique. L’iPad est la seule tablette qui se veut à la fois esthétique, simple d’utilisation, efficace et relativement abordable.

Le début d’une grande aventure

Si l’iPhone a véritablement marqué l’informatique mobile, l’iPad va s’occuper de l’informatique mobile. Le lien entre les deux est véritablement réduit. En effet, comme l’a relativement bien présenté S. Jobs, une application conçue pour fonctionner sur iPhone pourra également fonctionner sur iPad.

La plupart du temps, Internet fait le lien entre les deux : les réseaux sociaux en sont le parfait exemple. Mais c’est également le cas pour les mails, les documents partagés, les messageries instantanées. Tout ceci est maintenant dématérialisé.

Mais il y a encore une limite à franchir : le lien entre l’iPhone OS (iPhone / iPad) et Mac OS X. Mais cette limite est très mince. La base technique de l’iPhone OS est en effet la même que Mac OS X. Les applications iPhone / iPad seront-elles un jour compatible Mac OS X ? L’avenir nous le dira.

Kaeli Soft : une porte ouverte vers ce nouveau monde

C’est dans cet esprit d’informatique à échelle humaine que fonctionne la société Kaeli Soft. Nous ne faisons pas des outils pour des techniciens mais pour des Hommes.

Aujourd’hui, notre compétence technique, validée par plusieurs succès dont nous garderons la discrétion, nous permet de vous offrir le meilleur de l’informatique d’aujourd’hui et de demain. Nous travaillons dans un soucis d’efficacité et de clarté technique afin d’offrir des prestations reposants sur de solides socles techniques.

Nos compétences sont bien sûr orientées vers la plateforme iPhone OS (iPhone, iPod Touch, iPad) nous permettant d’assurer une conception optimale.

Nous orientons également notre travail afin de fournir des solutions aussi simples à maintenir qu’efficaces à l’usage.

Afin d’être assurés d’obtenir les meilleurs résultats, Kaeli Soft est axée sur 3 pôles de compétence principaux :

  • services web
  • développement iPhone
  • ergonomie des système

Nos prestataires internes et externes proposent le meilleur de leurs compétences en matière de :

  • conception
  • production
  • recherche et développement

De plus, la structure Kaeli Soft, soucieuse d’offrir un soin tout particulier à l’aspect visuel et l’ergonomie des produits de ses clients, travaille en partenariat avec des graphistes et ergonomistes professionnels.

Vous pouvez nous contacter par mail ou via le formulaire prévu à cet effet.

Share
iPad Kaeli Soft

iPad : qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

Hier, Apple nous a présenté son nouveau bébé : l’iPad !

Nous allons donc tâcher de présenter ce nouveau support qui sera bientôt dans tous les foyers. (si, si, même si beaucoup d’entre vous semblent encore en douter !)

Tout d’abord, c’est une tablette

Et oui : Pad en anglais signifiant bloc-note, il s’agit bien d’une tablette tactile.

Les tablettes tactiles, on connaît : chacun a sorti la sienne. Ca a fait d’ailleurs un beau flop dans la plupart des cas. Rien de nouveau me direz-vous

Et bien non !

En effet, l’iPad n’est pas une tablette comme les autres. Contrairement à ses concurrentes qui fonctionnent avec un Windows 7 ou un GNU/Linux dans le meilleur des cas, celle-ci fonctionne sous iPhone OS.

Qu’est-ce que ça change ?

  • meilleure autonomie (10 heures)
  • meilleures performances
  • démarrage quasi instantané

Et comme c’est du Apple :

  • écran très haute qualité
  • fin et léger
  • multi-touch
  • écologique (pas de PVC, etc..)
  • avec une pomme au dos ;-)

Ok, c’est une tablette performante : et après ?

Les fonctionnalités de base sont identiques à celles de l’iPhone et suivent la même logique d’utilisation. La différence principale est l’ergonomie qui a été adaptée à la taille de la tablette.

On retrouve donc le classique navigateur web Safari : surfez instantanément depuis votre canapé sans le pénible câble d’alimentation…

Il y a également le client Mail pour lire et écrire des courriers électroniques confortablement (à 2 mains !)

L’outil Photos : une gestion simple et rapide des photos (que l’on peut importer depuis l’appareil photo) . Une utilisation inédite du multi-touch et des diaporamas 3D à couper le souffle ! On veut faire voir une photo à un interlocuteur en face de soi ? Il suffit de retourner l’iPad, l’image s’adapte automatiquement !

Les vidéos peuvent être lues en haute définition via une interface animée en 3D époustouflante ! Un confort d’utilisation inégalé.

YouTube est également de la partie.

La fonctionnalité iPod n’a jamais été aussi simple d’utilisation pour écouter votre musique et voir vos films.

L’application iTunes vous permet également d’acheter du contenu multimédia en ligne ou bien télécharger des podcasts par exemple.

Les applications Contacts, Cartes, Notes et Calendrier sont également de la partie…

Génial ! Un gros iPhone avec une interface améliorée… C’est tout ?

Et bien non, ce n’est pas tout.

Car s’il y a bien une chose qui a fait le succès de l’iPhone, c’est bien l’App Store et ses applications !

L’iPad possède en effet son App Store avec des applications spécialement prévue pour lui. En effet, les applications iPad permettent une interaction nouvelle. Par exemple, grâce à la taille de l’écran, on peut faire défiler des sous-menus flottants.

L’intégralité de la suite bureautique iWork a ainsi été déclinée sur iPad afin de rendre l’expérience tactile encore plus simple et agréable. Par exemple pars en weekend avec un peu de boulot. La mallette du portable avec le câble d’alimentation qui traverse la chambre. Il n’y a rien de pire pour avoir l’impression d’emmener son bureau entier avec soi. Je prend l’iPad : l’interface est agréable, je l’utilise également pour mes loisirs, ça ne stresse personne et ça ne prend pas de place dans les bagages.

Dans le même ordre d’idée, un sac d’école est suffisamment lourd sans en plus s’encombrer d’un ordinateur portable qui pèse plusieurs kilos qu’il faudra charger au bout d’une heure. L’iPad sera remercié par bien des colonnes vertébrales ! Il ne prend pas plus de place qu’un cahier et pèse environ 700g.

Bon, c’est un outil de travail sympa… et les gamers sont encore oubliés !

Et bien non !

Les graphismes 3D sont somptueux et l’expérience de jeux unique grâce à une immersion totale.

Tout d’abord, grâce à l’accéléromètre, vous pouvez par exemple pencher votre iPad pour tourner dans les virages : sensations assurées !

C’est notamment le cas dans Need For Speed, qui se sert également du multi-touch afin d’améliorer les contrôles du joueur. (boîte de vitesse, rétroviseur)

Le génialissime NOVA a également été revu afin de s’adapter à ce nouveau support : on peut par exemple ouvrir une porte en tournant le loquet avec 3 doigts, comme dans la vraie vie !

Et bien entendu le jeu en réseau sera de la partie, notamment via Bluetooth ou WiFi, à l’instar de ce que l’on retrouve sur iPhone.

Parlons-en de l’iPhone : que deviennent mes applications achetées sur l’App Store ?

Et bien justement, Apple a pensé à tout. Vous pouvez utiliser vos applications iPhone sur iPad, soit en dimensions normales, soit en doublant la taille des pixels.

Il est également prévu de pouvoir fournir à terme des applications universelles, à la fois adaptées à l’iPhone et à l’iPad, sans dégradation de la qualité.

Et la presse électronique, c’est pour quand ?

La véritable presse électronique arrive enfin !

Si vous aussi vous avez cru à une mauvaise blague en voyant débarquer le Kindle d’Amazon (un lecteur noir et blanc, tout plastique,… XXème siècle) vous allez adorer l’iPad.

  • une librairie en ligne : iBooks Store
  • une interface simple et agréable
  • des animations 3D
  • de la vidéo
  • du contenu interactif
  • accessible (grossissement du pas de caractères, changement de police)

Enfin un eBook aussi confortable qu’un véritable livre !


Et dans la vie de tous les jours, concrètement ?

Les exemples d’utilisation sont nombreux :

  • regarder des photos en famille sans sortir l’artillerie lourde
  • consulter ses emails dans son canapé
  • aller sur Facebook avant de dormir, après avoir lu quelques pages d’un livre électronique
  • surfer sur le net pendant une réunion, l’iPad caché dans un dossier (au moins 50% des lecteurs en meurent d’envie, soyons francs !)
  • préparer ses diapos dans le train sans encombrer le voisin d’en face
  • permettre aux enfants de voir un film pendant un long trajet en voiture
  • regarder la TV numérique dans n’importe quelle pièce de la maison (Orange ou SFR TV)
  • faire une partie de jeux en réseaux entre 2 cours
  • prendre des notes que l’on n’aura pas à recopier ensuite
  • dessiner
  • lire des livres en vacances sans encombrer la valise
  • faire la présentation des derniers produits de la société à un client
  • lire un livre de recette dans la cuisine, avec les caractères ECRIS EN GROS
  • … et tout ce qui reste à inventer par les développeurs !

Il y a des accessoires au moins ?

Clavier physique, dock, housse de protection qui fait également office de support, et…

J’oubliais ! Il y a possibilité d’utiliser une sortie vidéo externe pour utiliser les vidéo-projecteurs par exemple !

En terme de réseau, ça donne quoi ?

Du WiFi N pour de meilleurs performances et un emplacement SIM en option pour la 3G !

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, ils ont même prévu du partage de fichiers.

Niveau prix, on annonçait du 999 $ : encore un gouffre financier !

Et bien il n’en n’est rien !

Décliné en 3 versions 16 Go, 32 Go et 64 Go pour un prix allant de 499 $ à 699 $. Comptez 130 $ de plus pour l’option 3G. (aucun tarif annoncé en Europe pour la 3G, mais entre 15 et 30 $ par mois au lieu d’environ 60 $ sans engagement aux USA)

A titre de comparaison, le lecteur de eBook Kindle DX d’Amazon (le truc en noir et blanc) coûte 489 $ !

Une date de sortie ?

Il sortira très certainement en mars 2010 pour la version WiFi et en juin 2010 pour la version WiFi + 3G.

Je veux de la vraie démo

La présentation intégrale est disponible sur le site d’Apple.

Et Kaeli Soft dans tout ça ?

Kaeli Soft ? Nous avons déjà conçu nos premiers programmes de tests : nous serons sur le marché dès sa sortie !

Share
Applications iPhone Kaeli Soft

Page « Applications iPhone »

Afin de répondre à de nombreuses demandes, Kaeli Soft met a disposition une page présentant ses principales applications iPhone.

Voici le lien pour y accéder : Applications iPhone

Vous retrouverez également ce lien dans le menu principal du blog.

Si vous souhaitez vous aussi avoir votre propre application, n’hésitez pas à nous laisser un message via le formulaire de Contact.

A bientôt !

(et merci à Jérémie pour son travail de recensement ^^)

Share
Kaeli Soft

Kaeli Soft sur France 3, le reportage sur YouTube

Tous d’abord, au nom de l’équipe Kaeli Soft, merci à tous pour vos messages d’encouragement et de félicitations.

Vous avez été nombreux à regarder le reportage de France 3 Poitou-Charentes sur l’activité de Kaeli Soft. La société est en effet spécialisée, pour ceux qui ne le savaient pas, dans la création d’applications iPhone.

Le reportage a été tourné dans les bureaux de Niort.

Vous pouvez donc retrouver Kaeli Soft sur iTunes.

Parmi les applications présentées, vous trouverez :

  • EasyBAC (test d’alcoolémie, 0,79 €, gratuit en version lite)
  • jecoconduis (émissions de CO2 et taxe carbone, gratuit)
  • Histoire de France (0,79 €)

Share
Kaeli Soft

Kaeli Soft dans le Courrier de l’Ouest

Kaeli Soft est aujourd’hui dans le Courrier de l’Ouest dans un très bel article.

Vous trouverez le contenu de cette article en cliquant sur l’image.

Encore merci à Claude Gustin, journaliste.

Share