Archives du tag: multi-tâches

iPad iPhone

iPhone OS 4.0 : présentation

Ca y est, iPhone OS 4.0 est disponible dès à présent pour les développeurs et cet été pour le grand public.

Voici un rapide tour d’horizons les nouvelles fonctionnalités présentées.

Le multi-tâches

Quoi que dispensable dans la grande majorité des cas, il peut être intéressant de pouvoir lancer une application en tâche de fond.

Les cas les plus parlants sont par exemple :

  • l’utilisation de Skype
  • la lecture de musique en streaming
  • et autres

Un nouveau système très ingénieux permet également d’utiliser la géo-localisation en mode basse consommation, en tâche de fond. Ce système utilisant la triangulation GSM, il n’est pas forcément aussi précis qu’un GPS. Cependant, son usage peut être assez sympathique pour :

  • être alerté d’une fête à proximité automatiquement
  • faire une chasse au trésor virtuelle
  • être alerté lorsqu’un automobiliste propose du covoiturage à proximité

Des notifications au sein même de l’appareil sont également possibles, à l’instar de ce que propose le Push actuellement. (ex. alerte pour un RDV)

Une application pourra également facilement s’arrêter et reprendre là où elle en était.

Les dossiers d’applications

Via une interface très simple et très conviviale, il est désormais possible de trier ses applications dans des dossiers. On passe ainsi d’un maximum de 180 applications installées à 2 160 !

Mail

L’application mail a été revue pour offrir de nouvelles fonctionnalités, mais surtout :

  • le support amélioré des pièces jointes
  • le suivi des messages
  • l’accès à une boîte globale

iBooks

A l’instar de ce qui est proposé sur l’iPad, iBooks permet une gestion poussée des livres électroniques sur iPhone.

On peut donc :

  • lire un livre (sans blague!)
  • ajouter des marques-pages (synchronisés avec l’iPad)
  • acheter des livres
  • commencer un livre sur iPad et le continuer sur iPhone de manière transparente

Meilleure intégration en entreprise

Les nouveautés :

  • protection des données améliorée
  • gestion d’un parc d’appareils
  • distribution d’applications sans fil
  • possibilité d’avoir plusieurs comptes Exchange
  • compatible avec Exchange Server 2010
  • compatible avec les réseaux VPN SSL

Game Center

Apple est très forte sur les jeux vidéos. Elle a donc créé Game Center qui fournit :

  • un réseau social pour les joueurs
  • la possibilité d’inviter des amis à jouer
  • la gestion des scores
  • l’organisation de tournois

iAd

Afin de financer le développement d’applications gratuites, Apple fournit directement les outils et le contenu permettant d’intégrer des publicités.

Ce système existe déjà, mais il n’est pas suffisamment intéressant selon S. Jobs. iAd permet de visionner des vidéos, d’intégrer des mini-jeux et autres fonctionnalités très poussées.

En terme de modèle économique, 60 % des revenus sont reversés au développeur.

Les périphériques compatibles

iPhone OS 4.0 est compatible avec :

  • iPhone 3G
  • iPhone 3GS
  • iPod Touch 2nd gen.
  • iPod Touch 3rd gen.
  • iPad (cet automne)
  • et les prochains appareils de la firme

Pour l’instant, seuls l’iPad et l’iPhone 3GS exploitent pleinement l’ensemble des fonctionnalités. (dont le multi-tâches, qui ne sera pas disponible sur les autres appareils)

Conclusion

Les nouveautés de l’iPhone OS 4.0 offrent des possibilités immenses, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg.

En effet, d’un point de vue développement, les possibilités sont encore plus poussées. Kaeli Soft travaille déjà sur la plateforme iPhone OS 4 afin d’être prêts pour sa sortie. (avec les travaux sur iPad, le pôle R&D ne chôme pas !)

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des projets iPhone OS 4 à réaliser !

Le keynote de présentation par S. Jobs

Vous pouvez passer d’une partie à l’autre via le menu du haut.

Share
Développement iPhone

iPhone : le mono-tâche avenir du multi-tâches sur smartphone ?

Un des sujets épineux de ces derniers temps fût le support du multi-tâches sur iPhone OS. On ne peut pas faire tourner 4 programmes à la fois sur un iPhone alors que c’est possible sur un ordinateur de bureau.

  • Limite technique ? Pas vraiment. Sans être multi-coeurs, le processeur de l’iPhone sait faire plusieurs choses à la fois. (on peut écouter de la musique en surfant par exemple)
  • Limite de l’OS ? Non plus. iPhone OS repose sur Mac OS X qui est tout à fait à l’aise avec ce procédé.

Mais alors, pourquoi ?

(très) rapide historique du développement sur smartphone

Les premiers smartphones orientés grand public furent, entre autres, les Windows CE.

Et comme chez Microsoft (et d’autres) on n’a pas spécialement cherché a se compliquer la tâche, on a donc fait en sorte que ça fonctionne comme sur un ordinateur de bureau, mais en plus petit.

Ca fonctionne, oui mais…

La farandole des programmes « maison »

Forcément, les développeurs ont rapidement voulu concevoir leurs applications « maison », tournant pour certaines en tâche de fond.

Ensuite, on a forcément pu lancer plein d’applications dans tous les sens : des applications de qualité excellente à médiocre. (à savoir, gourmande en mémoire, mais restant en tâche de fond)

Sans compter que certaines lancent elles-même des sous-tâches (appelées threads) qui s’exécutent avec une emprunte mémoire certes mince (autour d’1 Mo) et qui s’arrêtent ensuite (ou pas).

Sauf que cette gourmandise mémoire fait que le smartphone devient très vite horriblement lent. Le smartphone n’a pas le quart de la mémoire d’un ordinateur. Il arrive donc vite à saturation.

Mais que faire alors ?

C’est très certainement la question que ce sont posés les ingénieurs d’Apple en lançant l’iPhone.

Le principe est simple :

  • lancer une application
  • sauvegarder son état à la fermeture
  • restaurer son état à l’ouverture

Du coup :

  • les applications se lancent rapidement, car elles ont un maximum de mémoire disponible,
  • leur état est enregistré, donc pas de soucis de reprise d’activité,
  • la batterie est économisée car aucun processus ne consomme inutilement des ressources.

Bien entendu, au début, tout le monde s’est plein de cette « limitation ». Mais aujourd’hui, l’iPhone reste l’un des smartphones les plus appréciés.

Un exemple suivi ?

Alors que les Windows Mobile étaient jusqu’ici multi-tâches, la version Windows Mobile 7 en cours de développement s’oriente elle vers le mono-tâche, à la manière de l’iPhone.

Share